Tickets
Long live the life... + Éther/After

Long live the life... + Éther/After

Armel Roussel / Jarmo Reha
05 - 09.11.2019

  • SSpectacle
  • T Théâtre

Au commencement du projet, il y a un texte, L’Éveil du Printemps de Frank Wedekind, qu’Armel Roussel monte en 2018 et dont il désire poursuivre la recherche et interroger ses thématiques au niveau local et international. Il envisage alors une tétralogie dont Long live the life that burns the chest (Que vive la vie qui brûle la poitrine) est le deuxième volet.

Armel Roussel est parti aux quatre coins du monde réinterroger les thématiques de L’Éveil du Printemps – désir, sexe, amour, homosexualité, religion, tabou, identité... – avec un jeune acteur estonien, Jarmo Reha. De Tokyo à Kaolack, de Pondichéry à Tallinn, Armel et Jarmo ont travaillé avec des acteurs locaux et questionné la réception de L’Éveil. De retour de ces workshops, ils proposent un solo (création à Tallinn en septembre 2019) où le jeune acteur estonien, accompagné par les sublimes vidéos de Julien Stroïnovsky – témoins des voyages, des moments de partage et échos des autres cultures –, montre toute la force brute et vivante de son jeu et sa totale fantaisie.

L’Éveil du Printemps qui date de 1891 provoque toujours autant de remous. Comment les thématiques de cette pièce sont-elles perçues et vécues dans le monde ? La culture influence très fortement l’approche et la réception de l’œuvre, et peut provoquer bien des décalages. Entre documentaire et création théâtrale esthétiquement très dépouillée, le spectacle se veut réaliste et fantasmatique. Drôle, ludique, romantique, touchant et troublant à la fois, Long live the life that burns the chest interroge les thèmes de L’Éveil ici et ailleurs, parle d’Art, de sexe, de désir, d’amour mais surtout de construction d’identité. Sur scène, Jarmo Reha devient un écran sur lequel se voit projeter sa métamorphose due aux contacts des différentes cultures. Entre fiction et réalité, la représentation théâtrale joue sur différents degrés. Elle se construit devant le spectateur pour être sans arrêt interrogée et bousculée, et avancer petit à petit vers une fiction totale.

Spectacle en anglais surtitré en français / EN subtitles FR

 

WORK IN PROGRESS : ÉTHER/AFTER

Les représentations de Long live the life that burns the chest seront suivies d’une étape de travail du volet suivant de la tétralogie : Éther/After (qui sera créé au Théâtre Les Tanneurs en 2020-2021). Après avoir parcouru le monde, il est question ici d’interroger les thématiques de L’Éveil auprès de la jeunesse bruxelloise. Armel Roussel enquêtera auprès de jeunes pour connaître leurs rapports au désir, à la sexualité, à la mort, à l’autorité, aux rapports homme/ femme... Cette matière dramaturgique sera ensuite retravaillée sur le plateau avec des acteurs professionnels qui porteront cette parole intime de la jeunesse. Une petite mise en bouche de ce qui sera une grande fête théâtrale, une célébration dansée et musicale !

Spectacle en français
 

 

Un projet de Jarmo Reha, Armel Roussel
Devant la scène Armel Roussel
Sur scène Jarmo Reha
Création films Julien Stroïnovsky
Création sonore et musicale Liis Ring
Création lumière et coordination technique Nicolas Marty
Chorégraphie Mercedes Dassy
Au Japon, avec Kazuki Kushiro, Sojin Lee, Honoh Horikawa, Kei Namba, Conatsu Yoshida
Au Sénégal, avec Insa Bodian, Fatou Hane, Moustapha Olhiam
En Inde, avec Anjana Balaji, G. Mani Bharathi, Priyadarshini Chakravarty, Abinaya Ganeshan, Rathinavel M, Nataraj, David Salamon, Vasanth Selvam, Dharanidharan U, Koumarane Valavane
Chargée de production Gabrielle Dailly

Un spectacle de [e]utopia/Armel Roussel en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs et Vaba Lava Performing Art Center (Tallinn/Estonie) | Avec la participation du Festival Ardanthé – Théâtre de Vanves (France), du Fundamental Monodrama Festival (Luxembourg), du Tarmac des Auteurs – Kinshasa (Congo), des Studios Sina Saloum (Sénégal), du Théâtre Indianostrum – Pondichéry (Inde), des Instituts Français de Paris et Tokyo et de l’Alliance Française de Koalack (Sénégal) | Armel Roussel est artiste associé au Théâtre Les Tanneurs.

ÉTHER/AFTER
Avec Tom Adjibi, Romain Cinter, Thomas Dubot, Amélie Géhin, Pierre- Alexandre Lampert, Amandine Laval, G. Mani Bharathi, Jarmo Reha, Lode Thiery, Uiko Watanabe, distribution en cours.

Un projet de [e]utopia/Armel Roussel en coproduction avec le Théâtre Les Tanneurs, le Vaba Tallinn Art Center et La Coop asbl | Avec le soutien du Centre des Arts scéniques, de Shelterprod, Taxshelter.be, ING et du Tax-Shelter du gouvernement fédéral belge | Avec le partenariat du Théâtre de Vanves (France), du Monodrama Festival (Luxembourg), du Tarmac des Auteurs – Kinshasa (Congo), des Studios Sina Saloum (Sénégal), du Théâtre Indianostrum – Pondichéry (Inde), des Instituts Français de Paris et Tokyo et de l’Alliance Française de Koalack (Sénégal).

Dates

Mar . 05 nov. - 20h30 TICKET
Mer . 06 nov. - 19h15 TICKET
Jeu . 07 nov. - 20h30 TICKET
Ven . 08 nov. - 20h30 TICKET
Sam . 09 nov. - 20h30 TICKET
Durée: 2h30